Sa nomination le 16 janvier 2019 au poste de Directeur Adjoint de cabinet du Chef de l’Etat, a été considéré par ceux qui le connaissent comme un choix judicieux opéré par Félix Tshisekedi. Le Président de la République ne s’est pas trompé, disent souvent ceux qui connaissent Désiré-Cashmir Kolongele Eberande.

Cependant, les mafieux sont très loin de se reconnaître en cet homme. Sa rigueur et droiture dans le travail ne lui permettent pas de faire bon ménage avec tout le monde. Alors qu’il garde le cap dans le respect des orientations du Chef de l’Etat, certaines personnes essaient de tremper cet homme de valeur dans la bou. Avec des fausses accusations soient disant il aurait de détourner des salaires des agents à la présidence de la République. 

Malheureusement pour ces personnes, elles ne disposent d’aucune preuve palapable pouvant sous tendre leur cabale contre ce collaborateur du Chef de l’Etat aussi Avocat au barreau de KInshasa-Gombe. Quelques agents de la présidence de la République que nous avons eu à joindre pour essayer d’en savoir un peu plus, sont dans la majorité perplexe d’apprendre que le nom de Dircaba est cité dans une telle aventure.

‘’ Certe il n’est pas un saint, mais je dois vous dire que tel que vous voyez le Dircaba, il ne pourra jamais se tremper dans une salle aventure susceptible de salir son nom et sa réputation. Si on parle de corruption ou tout ce qui ne cadre pas avec les valeurs de la société, soyez-en sûr, on ne le retrouvera jamais dans tout ça’’, nous à déclaré un agent de la Présidence qui a requit l’anonymat.

Voulant fouiller davantage pour faire éclater la vérité sur cette affaire, nous avons finalement pu découvrir le noeud du problème à la base de cette cabale contre le Dircab du Président de la République.  Tout est parti de la suspension d’un agent de la Présidence dont le nom a été par la suite enlevé officiellement sur la liste de paie et son bureau fermé. Son salaire ainsi que ceux de son équipe sont donc retourné à la caisse de l’Etat. 

Tirant à tout sens, ce groupe d’agents raillés de listing de la présidence, ont multiplié des attaques dans les réseaux sociaux contre le Dircaba, sans épargner la Banque Equity d’où ils percevaient leurs salaires. Si la deuxième personnalité du cabinet du Chef de l’Etat a plutôt jugé bon de garder silence laissant son parcours et témoignage mais aussi ceux qui connaissent ses valeurs de parler à sa place, Equity Bank, l’une des meilleures institutions financières qui a fait se preuves dans plusieurs pays et en RDC a réagi de sa façon. 

‘’ Dans le traitement des salaires et de tous ceux qui travaillent avec nous, tant deans le secteur privé que public, nous exécutons la paie sur base des listings qui nous sont fournis mensuellement, à la fois électroniquement et physiquement par chaque employeur. Sur base de cette liste, tous les salaires sont crédités sur les comptes bancaires des employés respectifs dont les noms figurent.’’, peut-on lire dans un communiqué publié par la Direction de cette banque.

Le Professeur  Kolongele, par son parcours, ses capacités mais aussi ses valeurs morales représente aux côtés du premier citoyen congolais une valeur sûre digne qui accompagne le Chef de l’Etat dans la réalisation des objectifs assignés devant le peuple qui l’a élu.  Ce feuilleton est, toute analyse faite, une manœuvre tendant à salir ce docteur en droit de l’Université Paris 1 Panthéon Sorbonne, un des hommes clé de l’entourage du Président de la République.

 

Bolangi Ikokota Boura

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici