Après près de deux semaines depuis que le gouverneur de la ville Gentiny Ngobila a rendu obligatoire le port de masque de protection pour limiter la chaîne de contagion de la pandémie à Coronavirus Covid19. Le Commissionnaire général de la police, le général Sylvano Kasongo vient à son tour intensifier la mesure pour les chauffeurs de taxis.

Dans un communiqué adressé à la presse ce mercredi 6 mai 2020, Sylvano Kasongo annonce que « Tout conducteur qui transportera des clients qui ne portent pas de cache-nez payera l’amende pour eux» a-t-il déclaré

En cas de non respect de cette consigne, « c’est toi le chauffeur qui va payer ces amendes parce que tu as transporté quelqu’un qui n’a pas de masque. » poursuit-il

Le numéro un de la police de la ville de Kinshasa demande aux conducteurs et à la population kinoise qui seront arrêtés d’exiger la délivrance d’une quittance auprès des agents de la DGRK après avoir payé une amende.

Par ailleurs, Sylvano Kasongo a ordonné aux éléments de la police de prêcher par l’exemple en portant des masques de protection avant d’interpeller les récalcitrants, tout policier qui sera surpris sans masque de protection sera contraint de passer 15 jours au cachot.

Yvette Ditshima

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici