Après son audition mercredi 13 Mai 2020 au parquet général près la cour d’appel de Kinshasa Gombe, le représentant légal des Assemblées Chrétiennes de Kinshasa, vient d’être transféré ce jeudi matin , à la prison centrale de Makala.

La présence d’un fourgon alors que pendant la l’évêque Pascal Mukuna et Mamie Tshibola étaient en confrontation a suscité des craintes, au sein de l’opinion des réactions.
La crainte était de voir le pasteur responsable de l’ACK finir sa course au CPRK.

Pour les uns, c’est déjà une victoire qui peut-être dédiée à toutes les femmes victimes des abus sexuels par des pseudos pasteurs. Nombreux sont ceux qui ont salué aussi l’avènement de l’état des droits en République démocratique du Congo, et soutiennent qu’il est maintenant temps que les avocats de Mukuna préparent bien le dossier pour affronter la justice, même si on crois savoir qu’il ya une main politique dans cette affaire, qui vise à stopper le président de l’éveil patriotique à évoluer dans sa démarche entamée contre Joseph Kabila, président honoraire de la République.

Pour rappel, l’évêque Pascal Mukuna est accusé de rétention illégale des documents, du viol et des menaces des morts à l’endroit de Mamie Tshibola, veuve de son ancien collaborateur.

Jonsard Mikanda

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici