Le Kenya ne va pas adhérer à l’initiative de suspension de la dette des pays pauvres annoncée il y a quelques semaines par le G20. C’est ce qu’a annoncé la semaine dernière Ukur Yatani (photo), le ministre kényan des Finances, dans un entretien accordé à l’agence de presse Reuters.

Répondant en avril dernier à l’appel des pays africains demandant une annulation de leur dette, les pays membres du G20 ont décidé de suspendre temporairement le remboursement de la dette (bilatérale) des pays pauvres. L’objectif est de permettre aux pays concernés d’avoir accès à des financements immédiatement disponibles afin de lancer au plus vite la riposte contre la pandémie de COVID-19. (Agence Ecofin)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici