Le Kenya est le candidat pour l’Afrique an Conseil de Sécurité pour l’exercice 2021-2022. C’est dans cette optique que l’ambassadeur de ce pays en République Démocratique du Congo a lancé la campagne pour l’élection de son pays à ce poste stratégique des Nations-Unies. Dans son adresse devant la presse ce vendredi 12 juin, l’ambassadeur George Masafu a vanté les qualités et potentialités que regorge son pays. ‘’

‘’ Le Kenya a le privilège d’être le candidat de l’Afrique pour un siège non permanent au Conseil de sécurité des Nations unies. Nous acceptons cette haute vocation avec gratitude et un profond sens de l’objectif

Nous pensons que notre expérience, nos capacités et nos connaissances nous mettent en bonne position pour apporter une contribution précieuse au Conseil de sécurité des Nations unies dans l’exécution de son mandat, qui est de garantir la paix et la sécurité internationales. Nous reconnaissons la grande responsabilité qui accompagne ce poste, mais nous assurons que le Kenya servira et défendra fidèlement les intérêts de l’Afrique, dans le cadre de son engagement envers l’Afrique, notre mère patrie, et envers le panafricanisme’’ a déclaré le diplomate Kenyan.

Le Kenya, compte sur le soutien inconditionnel de la République Démocratique du Congo pays avec lequel il entretient des relations très étroites, surtout avec le nouveau régime dont la création de la coalition ‘’ le Cap pour le Changement’’ a été créé sur son sol. Uhuru Kenyatta et Félix Tshisekedi sont ainsi très liés et se sont témoigné mutuellement amitiés profondes.

Bien que déjà désigné par l’Union Africaine, le pays de Uhuru Kenyatta a lancé la campagne dans tous les pays où se trouve sa représentation à travers le monde. Représenté le continent au Conseil de Sécurité des Nations-Unies est une lourde responsabilité dans un contexte où, le continent noir peine encore a assoire sa stabilité tant politique que économique.

JAM

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici