La crise actuelle qui sévit dans diverses provinces avec des votes de défiance contre les gouverneurs nous donne la possibilité de poser la question de savoir si en réalité notre pays avait besoin d’un découpage ou d’une décentralisation. Le dernier cas est celui de Mr Mputu Paul, gouverneur de la province du Maindombe qui a démissionné ce lundi 29 juin 2020 à partir de sa résidence quelques heures avant la plénière prévue à l’assemblée provinciale sur le vote de la motion de défiance lui adressée par les députés. Dans cet imbroglio, la question de savoir si réellement notre pays a besoin de 26 provinces doit trouver la réponse.

La littérature actuelle sur les politiques publiques et l’administration a démontré que la décentralisation de l’administration publique améliore l’efficacité de la prestation des services publics dans beacoup de pays en voie de développement. Je soutiendrai que, un system centralisé de planification et de gestion descendante utilisé par notre pays depuis 1960 est inefficace et ne peut pas répondre aux besoins des Congolais de manière ponctuelle et efficace. Tandis que dans un system décentralisé, le gouvernement local est responsable de la fonction et de la prestation d’une gamme complète de services et d’infrastructures nécessaires à leurs communautés individuelles. Pour ce qui concerne notre pays, la mise en oeuvre de la Loi n° 08/016 du 07 Octobre 2008 portant composition, organisation et fonctionnement des Entités Territoriales Décentralisées et leurs rapports avec l’Etat et les Provinces semble être urgente et aussi, il est nécessaire pour la RDC de changer sa mise en œuvre publique en adoptant un system ascendant qui est susceptible de refléter les intérêts de la communauté plutôt que le modèle descendant hérité depuis 1960 qui impose une politique à des groupes d’intérêt ciblés.

Un system décentralisé, offre à chaque municipalité l’opportunité de se doter d’un conseil urbain où les décisions sont prises et dont les fonctionnaires et le personnel urbain qui mettent en œuvre le travail de la municipalité reçoivent leur mandat. Le conseil urbain doit être composé de membres élus par le peuple qui approuvent les politiques et les règlements de leur localités. Les travaux du conseil urbain doivent être coordonnés par un Maire qui doit être élu par ce même conseil. Pour lui permettre d’exercer ses fonctions, le Maire doit être assisté d’un comité exécutif composé de conseillers urbains . De concert avec l’exécutif, il doit superviser le travail du directeur municipal et des chefs de service.

C’est dans le système décentralisé où les relations Intergouvernementales interviennent pour faciliter la coopération entre les trois sphères de gouvernement à savoir le gouvernement national, provincial et local. La Loi n° 08/016 du 07 octobre 2008 stipule que « les trois sphères de gouvernement sont distinctes et interdépendantes ». Le gouvernement local est une sphère de gouvernement à part entière, et n’est plus une fonction ou un bras de mise en œuvre administrative du gouvernement national ou provincial. Ce qui ne peut être contesté, c’est que les gouvernements provinciaux sont considérés comme ayant une part importante de la décentralisation dans la plupart des pays Africains parce qu’ils forment le lien entre le gouvernement central et local. Mais il est evident que leur création soit motivée par un indicateur économique ce qui semble être difficile pour la création de nos 26 provinces.

Les luttes intestines politiques et les affrontements qui y sont liés entre les gouverneurs et les députés provinciaux indiquent l’urgence de renforcer le gouvernement local en RDC parce que la sphère locale du gouvernement est cruciale pour assurer la fourniture de services aux communautés de manière durable; promouvoir le développement social économique et promouvoir un environnement sûr et sain. Donc, ces dirigeants doivent se demander si leur querelle est placée dans l’intérêt général de la population.

Leonard Mulunda
Consultant en Communication politique à AfriPAHR.
MPA en Politique Publique et Gouvernance Globale.
Doctorant en Diplomatie Economique

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici