Affaire Mukuna : Le Président de l’Eveil Patriotique à quelques jours de retrouver son sourire

En attendant que l’affaire soit fixée au tribunal désigné par la Cour d’Appel de Kinshasa /Gombe, le dossier qui oppose le représentant légal de la communauté Assemblée Chrétienne de Kinshasa (ACK) à la demoiselle Mimi Tshibola, semble être en ballotage favorable pour le président du FC Renaissance.

Selon Jean Claude Katende, l’un des avocats du prévenu et premier vice-président de l’Eveil Patriotique, le Parquet de Grande Instance de Kalamu était dessaisi du dossier suite au donné acte de la Cour d’Appel de Kinshasa/Gombe relatif à la suspicion légitime produite par Pascal Mukuna après sa comparution.

Les Avocats de Pascal avaient relevé la partialité dans le chef du Tribunal de part sa composition et soupçonné particulièrement le juge KIBONGE. À cette allure, il y avait risque de rendre un verdict tendancieux, a soutenu mais sans le dire clairement Jean-Claude Katende.

À cet effet, rapporte-t-il, depuis le 30 juillet dernier, la Cour d’Appel de Kinshasa/Gombe a rendu son arrêt, renvoyant la cause devant le tribunal de Grande Instance de Kinshasa/Gombe pour fixer enfin l’affaire.

Pour plusieurs techniciens de droit et proches du dossier, Pascal Mukuna serait à quelques jours de recouvrer sa liberté dans cette bataille juridique qui a eu des ramifications politiques.

Faustin Kalenga

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici