Le Secrétaire-général de l’Union pour la démocratie et le progrès social, Jean-Marc Kabund a annoncé ce jeudi au cour d’un point de presse tenu au siège du parti sur 11e rue Limete, la tenue du congrès extraordinaire du parti du 26 au 27 février 2018. Plusieurs délégués de ce parti sont attendus à cette grande réunion dont le but principal consiste à l’élection du Président du parti en remplacement d’Etienne Tshisekedi décédé il ya une année.

A la question relative à l’appel à l’unité lancé par la mouvance dirigée par Bruno Tshibala, Jean-Marc Kabund qui fait l’intérim du Président du parti le rejette soutenant : ” Tshibala et ceux qui le suivent ne font plus parti du parti d’Etienne Tshisekedi. Il les considère plutôt comme les kabilistes. ” Le Secrétaire-général du parti déclare haut et fort qu’il ne sera pas candidat au poste du Président et d’affirmer: ” chacun et libre de présenter sa candidature si seulement si il réunit les conditions d’éligibilité.”

En ce qui concerne la présidentielle prévue au 23 décembre 2018, tout en insistant de ne jamais croire à la volonté du Président Joseph Kabila d’organiser les élections cette année, il soutient la candidature unique de l’opposition si et seulement si celle-ci est de l”Udps. Une position qui risque de brouiller les cartes au sein du Rassemblement des Forces politiques et sociales acquises au changement où Moise Katumbi, candidat déclaré, bénéficie du soutient d’un certain nombre des plateformes notamment le G7.

JAM

By 24news