L’Union pour la démocratie et le progrès social, UDPS, le plus grand parti politique de l’opposition, va organiser le 26 et 27 février 2018. Il faudra pour la tenue de ce congrès qui va procéder à l’élection du nouveau Président plus de 160.000 Dollars. Félix Tshisekedi, fils d’Etienne Tshisekedi et d’autres canditas vont concourir  à ce poste resté vacant depuis la disparition du Sphinx de Limete en février 2017.

Si l’on ne doute pas de la grandeur de ce parti en terme de popularité, son budget inquiète.La somme demandée pour la tenue de ces assises suscite d’inquiétudes. La question est celle de savoir, si le plus grand parti de l’opposition peine à réunir 160.000 dollars pour l’organisation de son congrès, arrivera t-il à réunir les moyens nécessaires pour bâtir campagne lors des prochaines élections? La campagne électoral pour un parti qui a des ambitions de déloger un système qu’il décrie exige des moyens colossaux que le parti de Jean-Marc Kabund n’en dispose. 

Avec millions de ses combattants, est-ce logique pour ce parti de ne pas disposer des moyens adéquats pour ces genres d’assise? Aux yeux de tous, c’est un problème de leadership clairvoyant qui fait défaut et qui doit interpeller nombre des mouvements politiques congolais.

Nez-Zolo Mutinda Joel

By 24news