previous arrowprevious arrow
next arrownext arrow
Slider

La diplomate algérienne Leila Zerrougui prendra ce lundi 12 février 2018 la tête de la Monusco. La nouvelle représentante du Secrétaire-général des Nations-Unies est reconnue pour son combat pour les droites de l’homme.61 ans, cette dame maitrise bien la République démocratique du Congo pour avoir déjà travaillé comme le numéro 2 de cette même mission.

Elle remplace à ce poste le nigérien  Maman Sidikou qui est arrivé à la fin de son mandat i y a trois mois et qui a été critiqué par beaucoup au sein de la population de complaisance vis-à-vis du régime du Président Kabila.

Pour l’algérienne qui entre en fonction ce lundi, le premier test qui pourra donner à la population une idée sur sa méthode de travail sera certes la marche projetée par le Comité Laic de Coordination le 25 février 2018. Il faudrait à Leila Zerrougui mettre toute les battéries en marche pour empêcher l’usage excessif de la force que fait souvent preuve les forces de l’ordre lors des manifestations organisées contre le pouvoir.

 

Le Médiacrate

 

By 24news