Dans communiqué de presse du 26 février publié sur compte twitter, le gouvernement Botswanais demande à la communauté internationale de faire plus pression au Président Joseph Kabila afin qu’il renonce au pouvoir.

On peut lire dans ce communiqué, “le Botswana exhorte la communauté internationale à exercer plus de pression au leader de la République Démocratique du Congo afin qu’il renonce au pouvoir et ouvre la voie à un nouveau regime politique”.

Le Botswana dirigé par Seretse Lan Khama est le seul pays membre de l’Union Africaine et de la SADC à prendre position claire contre le pouvoir de Kinshasa que certains pointent du doigt responsable de la non organisation des élections en décemebre 2017 conformément à l’accord de la cenco.

Prince Mayiro

By 24news