C’était au cours d’un premier point tenu, ce vendredi 3 mars que le Porte-Parole de la Majorité Présidentielle, André-Alain Atundu a déclaré que les marches des laïcs catholiques sont des marches politiques dont le seul but est de prendre le pouvoir par des moyens autres que les élections.

« Il est normal de brandir le chapelet, la bible, le crucifie et même de proclamer sa foi en haute et intelligible voix lors d’une procession religieuse, par contre il paraît étrange et curieux qu’une marche politique utilise les instruments des cultes comme si le dogme, la liberté de la foi étaient menacés par les institutions de la République », a dit l’Ambassadeur Alain Atundu Liongo.

Pour lui, « en réalité, l’église catholique est instrumentalisée comme un cheval de Troie des ambitions des politiciens sans foi, ni loi tapies à l’intérieur des églises ».

Il sied de souligner qu’au cours de ce même point de presse, le Porte-Parole de la Majorité Présidentielle a salué les nominations de Leila Zerrougui à la tête de la MONUSCO et de Monseigneur Fridolin Ambongo comme archevêque coadjuteur de Kinshasa.

Prince Mayiro

By 24news