previous arrowprevious arrow
next arrownext arrow
Slider

Mgr Fridolin Ambongo a été investi ce dimanche 11 mars 2018 comme Archevêque Coadjuteur de l’archidiocèse de Kinshasa. Dans une cathédrale pleine comme un oeuf, celui qui va travailler désormais aux côtés de Son Eminence Cardinal Laurent Monsengwo et qui est appelé à le remplacé est donc entré en fonction. Le Président de la chambre haute du parlement congolais, Léon Kengo Wa Dondo, le Vice-Premier Ministre en charge du transport José Makila et le Ministre d’Etat Jean-Lucien Bussa, et celui des relations avec le parlement Lisanga Bonganga et le Dircaba du Président de la République et plusieurs autres personnalités ont répondu présent à cette célébration.

Son message est celui d’un pasteur qui ne veut pas se focaliser qu’à soigner l’âme. Il se dit en tant que pasteur, assumer pleinement son rôle d’évangéliser  pour le bien être intégral de l’homme. Un message clair qui n’écarte pas la politique comme faisant partie de sa mission.

Monseigneur Fridolin Ambongo a remercié au cour de son message pour la circonstance sa sainteté le Pape François pour la confiance témoigné à son égards deux ans seulement après sa nomination en tant qu archevêque de Mbandaka Bikoro. Il a adressé les mêmes remerciements à Son Eminence le Cardinal Laurent Monsengwo.

Mes remerciement à vous son Eminence le Cardinal Monsengwo archevêque métropolitain de de kinshasa pour l’accueil que vous m’avez réservé. Depuis l’annonce de ma nomination vous avez adopté une attitude qui me va droit au coeur, l’attitude de Jean Baptiste vis à vis de Jésus. Il faut qu’il grandisse et que moi je diminue. Merci son Eminence, c’est aussi un problème de transition a-t-il déclaré devant des fidèles enthousiasmés.

 

Le Médiacrate

 

By 24news