Dans un communiqué de presse rendu public, ce vendredi 16 mars, l’Association Congolaise pour l’Accès à la juste, « ACAJ » se dit être préoccupée profondément par la détérioration continue de la situation des droits de l’homme à neuf mois des élections présidentielle, législatives et provinciales du 23 décembre prochain.

« Cette situation est caractérisée par l’interdiction des réunions et manifestations publiques, des arrestations et détentions arbitraires ainsi que des poursuites judiciaires inspirées par des motivations politiques », a-t-elle souligné dans le communiqué de presse.

Cette ONG de défense des droits de l’homme dirigée par Maître Georges Kapiamba a cependant condamné l’arrestation récente de Maitre Papy Mbaki, membre sympathisant du parti politique PND

« Il a été arrêté mercredi 14 mars par des agents de renseignement militaires ex DEMIAP du camp Kokolo par ce qu’on a trouvé une banderole à l’réfugie de Moise Katumbi dans sa voiture », a déploré l’ACAJ.

Par ailleurs, l’ACAJ demande au Président de la République de faire respecter par le biais du gouvernement et les autres entités publiques la mise en œuvre intégrale et effective des mesures de décrispation politique indispensables à l’organisation des élections libres et démocratiques, le 23 décembre prochain.

Prince Mayiro

 

By 24news