Plusieurs défis attendent le nouveau Président élu de l’Union pour la démocratie et le progrès social Udps. Cependant, le défi majeur est celui de conduire son parti et ses alliés aux élections.

Henriette Wamu, Présidente de Autorité Morale de l’Alliance pour le Progrès du Congo, estime que : ‘’ pour le moment le seul enjeu majeur pour le nouveau Président ce sont les élections. Sa désignation comme Président de l’Udps est venu à point nommé, le fait qu’il a été élu avec une écrasante majorité, il tombe donc à pic comme le candidat de l’Udps et des Alliés de l’Udps dont je fais partie’’.

Élu dans les premières heures du vendredi 31 mars 2018, Félix Tshisekedi succède ainsi une année et un mois à son père Etienne Tshisekedi décédé le 1er février 2016 à Bruxelles. Félix Tshisekedi n’a donc pas été désigné par son défunt père comme son successeur, comme disait-il.

‘’ Je constate que mon fils aime bien la politique et se range à mes cotés pour cette lutte pour un pays de droits et je ne peux pas lui en empêcher’’, déclarait souvent le Sphinx de Limete.  ‘’ En ce qui concerne ma succession, la démocratie va s’en charger’’ a-t-il répondu un jour sur un plateau de la télévision étrangère.

Le Médiacrate

By 24news