previous arrowprevious arrow
next arrownext arrow
Slider

Dans un communiqué de presse rendu public via les réseaux sociaux, ce samedi 28 avril, le Comité Laïc de Coordination (CLC) s’est dit extrêmement préoccupé de la détérioration du militant Pro démocratie, Carbone Beni, chargé des réseaux de Filimbi dont ses camarades ont livré les informations relatives à sa santé à la presse récemment.

“Pour des raisons humanitaires, le CLC en appelle au Chef de l’Etat et au Gouvernement de prendre des mesures qui s’imposent en pareille circonstance en vue de libérer ces jeunes activistes”, a demandé le CLC dans ce communiqué de presse.

Pour rappel, Carbone Beni, Grâce Tshionza, Cédric Kalondji, Mino Momponi et Palmer Kabeya, tous militants de Filimbi sont détenus par le Service de Renseignement de la République depuis respectivement le 30 et 23 décembre 2017.

Prince Mayiro N.

By 24news