Alors que le Ministre de communication et Porte-parole du Gouvernement, Lambert Mende Omalanga tenait son point de presse au cours duquel il a mis en garde le Rwanda et l’Angola qui préparerait des solutions hostiles aux problèmes sociopolitiques de la RDC, Joao Lourenço, Président de l’Angolais était reçu à l’Elysée par son Homologue Français Emmanuel Macron, ce lundi 28 mai.

Tous les deux ont évoqué leurs relations bilatérales et la situation politico-sécuritaire de la région des grands lacs dans leur échange. Au cours de cette discussion, Joao Lourenço a tenu à répondre aux autorités congolaises qui sont contre l’idée que d’autres pays essayent de trouver solutions aux problèmes de la RDC à leur place.

” Il n’y a pas de conspiration mais plutôt il y a un besoin d’appliquer l’Accord de la Saint Sylvestre. Le Président Kabila ne doit pas se représenter, les prisonniers politiques doivent être libérés pour préparer un environnement favorable à la réalisation de la tenue des élections au mois de décembre”, a déclaré le Président de l’Angola, Joao Lourenço.

Prince Mayiro N.

By 24news