L’Association congolaise pour l’accès à la justice Acaj demande au procureur de la République d’engager des poursuites contre le Bourgmestre de la commune de la Gombe qui en date du 02 juin 2018 s’est introduit par force au siège du centre interdiocésain et a ordonné aux gardes du corps d’arracher les banderole placées avec mention ‘’ pas de 3ème mandat et pas de révision constitutionnelle’’

l”ACAJ condamne ses actes illégaux qui du reste sont constitutifs d’infractions de violation de domicile, destructions méchantes , menaces d’attentats et d’atteintes aux droits garanties aux particuliers prévus et punis respectivement par les articles 69,70113,160 et 180 du code pénal livre II, souligne le communiqué signé par son coordonnateur Me George Kapiamba.

Le Médiacrate

By 24news