Presque trois mois après la réception du rapport des enquêtes sur les marches publiques organisées par les catholiques laïcs le 31 décembre 2017 et le 25 février dernier des mains de la commission mixte qui a été mise sur pied à cet effet, Marie-Ange Mushobekwa, Ministre des droits humain a remis, ce jeudi 28 juin

au Ministre de la justice, Alexis Tambwe ce rapport, en son cabinet.

Ce rapport, qui a été présenté le 10 mars dernier a fait état des 14 personnes tuées par balle, des blessés et des nombreuses arrestations. C’est dans ce sens, que le Ministre de la justice, en le recevant promet que les procédures seront engagées contre toutes les personnes citées dans ce rapport.

“Je vais lire ce rapport au cours de ces derniers jours de la semaine et la semaine prochaine, je vais transmettre un exemplaire au Procureur général et un autre à l’auditeur pour qu’ils puissent engager les procédures nécessaires. Toutes les personnes citées dans ce rapport seront entendues par le procureur général si elles sont civiles et par l’auditeur général si elles sont militaires”, a dit Alexis Tambwe.

Cependant, certaines associations telles que l’Association pour l’Accès à la Justice de Maître Georges Kapiamba avait déjà dénoncé la non implication des recommandations fournies par la commission mixte. Reste à savoir si réellement les procédures seront engagées contre les personnes civiles ou militaires citées dans ce rapport.

Prince Mayiro N.

By 24news