Dans un huitième rapport élaboré par le Réseau pour la réforme du Secteur de Sécurité et Justice,datant de ce mois de Novembre, le coordonnateur de cette structure fait des recommandations,pour la bonne tenue des élections le 23 décembre prochain.

Emmanuel KABENGELA, S’interroge si les “élections du 23 décembre 2018 sont un unième rendez vous manqué pour le peuple congolais?”.Rapport de 60 pages, subdivisées en sept chapitres, il est clairement fait mention de ce qui suit:” 1) la crédibilité du processus électoral mise en mal; 2)la logistique électorale ;3)le financement du processus électoral ;4) environnement de la sécurité électorale ;5) indépendance du pouvoir judiciaire ;6)respect des droits de l’homme et des libertés fondamentales et 7) le rôle de la communauté internationale au regard des défis,enfin les recommandations.”

Le Réseau recommande au gouvernement congolais de : ‘’  respecter le plan de décaissement des fonds destinés au financement des opérations électorales par la CENI; d’accepter la contribution financière, aussi moindre soit elle,de la communauté internationale visant à appuyer les activités des organisations de la société civile,comme partenaires au processus électoral ; s’abstenir d’utiliser les moyens de l’Etat au profit d’un groupe de candidats en compétition électorale”.

Dans le même ordre d’idées, le Réseau pour la Réforme du Secteur de Sécurité et Justice,recommande à la communauté internationale de” respecter la souveraineté de la RDC;d’engager un dialogue constructif avec le gouvernement congolais pour apaiser les tensions et les incompréhensions mutuelles, et sur le soutien financier à fournir au processus électoral ; et de se tenir prête à intervenir pour protéger la population congolaise en cas des violences liées au processus électoral”.

Enfin, aux partis politiques et candidats indépendants,” de former leurs membres et sympathisants à être des témoins dans les bureaux de vote,aussi de les sensibiliser sur l’usage de la Machine à voter”.

Le coordonnateur Emmanuel KABENGELA, à travers ce rapport s’inscrit dans la ligne droite vers les élections,avec la Machine à Voter, en dépit de quelques aspects importants encore non accomplis, pour de bonnes élections en République Démocratique du Congo, le 23 décembre de cette année.

Jean Pierre KATENDA

 

By 24news