Détenu depuis plusieurs jours à la prison centrale de Makala, le cas du directeur de cabinet du président Tshisekedi est un, parmi tant d’autres. l’ancien candidat à la présidentielle de 2018 en RDC Noël Tshiani . demande à la justice de dire toute la vérité sur les soupçons qui pèsent sur le président de l’Union pour la nation congolaise, Vital Kamerhe.

“Avant la mise en place du gouvernement, on avait donné la responsabilité au directeur de cabinet du chef de l’état d’engager les dépenses publiques conformément aux termes de référence qui lui sont donnés par le président de la République et dans ces références, on ne dit jamais au directeur de cabinet d’aller voler ou détourner le fonds publics. Quand il ya corruption ou détournement de fonds publics, poursuit Tshiani, il s’agit d’un acte isolé , criminel qui n’engage que son auteur…”

Pour l’ancien candidat président de la république, “bien que détenu à la prison pour toutes les charges qui pèsent sur lui, rien ne sera surprenant de voir Vital Kamerhe blanchi par la justice, s’il présente des preuves justifiant son innocence qui convaincra la conscience du juge, mais jusqu’à présent, les indications a lire sur ce qui se passe sur les réseaux sociaux, il me semble, dit-il, que Kamerhe aura beaucoup des difficultés a convaincre qu’il n’a pas commis les actes de corruption et détournement publique” conclu -t-il

allié principal au sein de la coalition CACH, Vital Kamerhe doit tout faire pour sortir saint et sauf dans cette affaire de correction et détournement de fonds publiques pour n’est pas être une école qui servira d’exemple de la lutte contre la corruption que le président Félix Tshisekedi appel de tout ses vœux.

PL

By 24news