15 présumés bandits, dont deux femmes,ont été présentés à la population ce lundi 18 mai 2020 en ville de Beni dans la province du Nord-Kivu.

Selon l’autorité urbaine, ces bandits sont auteurs de plusieurs cas d’insécurité actuellement dans différents coins et recoins de la ville.

Nyonyi Bwanakawa reconnaît, que d’autres présumés bandits se cachent encore dans la communauté.

Toutefois, il rassure de la prise des mesures nécessaires pour arrêter ces fugitifs.

” C’est depuis un certain temps que la ville fait face à des cambriolages en mains armée. Notre objectif est de voir les habitants vaguer librement à leurs occupations, même pendant les heures tardives, sans inquiétude. Et aussi que les gens dorment aisément pendant la nuit. Aujourd’hui, nous présentons ces bandits mais il y a d’autres qui ne sont pas encore arrêtés”, explique-t-il devant une foule à l’esplanade de la Mairie.

Rappelons que des cas de vol à mains armées sont devenus monnaie courante à dans la ville de Beni. Non seulement des biens des paisibles citoyens sont emportés, mais aussi des cas de morts sont également enregistrés

Jonsard Mikanda

By 24news