Se tenir au discours de certains organismes sur la pandémie de Covid-19, l’Afrique devrait s’attendre au pire. Les réalités sur terrains sont cependant loin d’affirmer cette thèse. Avec le déficit d’infrastructure que le continent africain fait face, l’Afrique semble plutôt maitriser la situation que les grandes puissances dont les systèmes de santés n’ont rien de comparable au continent noir.

Antonio Guterres, le secrétaire général de l’ONU, qui, en mars dernier, annonçait des millions de morts en Afrique, estime finalement que les pays développés ont des « leçons à tirer » de la gouvernance de certains pays africains. Saluant les «mesures de prévention très courageuses» qui ont été prises en Afrique, il reconnait que la Covid 19 y a progressé bien plus lentement que ce qui était prévu.

L’Afrique doit, par ailleurs rester éveillée et ne pas se frotter les mains tant que cette pandémie n’est pas encore totalement éradiquée.

JAM

By 24news