Tombeur de la Juventus aux tirs au but, le Napoli a remporté la 73e Coppa Italia de l’histoire. Côté turinois, Paulo Dybala et Danilo ont manqué leur tentative durant la séance.

C’était une belle soirée de football pour les amateurs du ballon rond. En plus de la reprise de Premier League avec le match Aston Villa – Sheffield United (0-0), et le choc entre Manchester City et Arsenal, les fans du foot pouvaient aussi regarder la finale de Coppa Italia opposant le Napoli à la Juventus. Tombeurs de la Lazio (vainqueurs de la compétition l’an dernier) en demi-finales, les Partenopei voulaient soulever le trophée pour la sixième fois de leur histoire, alors que les Bianconeri, après avoir éliminé l’AC Milan, visaient un quatorzième sacre. Pour cette 73e finale de la Coupe d’Italie, Gennaro Gattuso alignait un 4-3-3 avec un trio Callejon-Mertens-Insigne aux avant-postes. Côté turinois, Maurizio Sarri sortait aussi l’artillerie lourde avec le même schéma tactique et des joueurs comme Douglas Costa, Dybala et Cristiano Ronaldo devant.

Dans un Stadio Olimpico à huis clos, les Bianconeri prenaient possession du ballon et Meret devant d’abord s’imposer devant CR7 qui rôdait sur une passe de Dybala (8e). Mais dans cette première période, les plus belles opportunités étaient napolitaines. Les Partenopei réclamaient justement un penalty suite à un contact entre Mario Rui et Alex Sandro, mais l’arbitre ne disait rien (14e). Et après une tentative de Bentancur pour la Juve (20e), Insigne donnait un coup de chaud à ses adversaires en envoyant un coup-franc des 25 mètres sur le poteau de Buffon (24e). La fin du premier acte était à l’avantage des Napolitains, puisque Buffon devait briller par deux fois devant Demme (40e) et Insigne (42e). Une première période qui se terminait sur une possible faute de Mario Rui sur Dybala dans la surface de réparation(45e+2).
Gianluigi Buffon décisif jusqu’aux tirs au but plutôt intéressants en première période malgré une meilleure possession turinoise, les Partenopei débutaient bien le second acte. Mais sur la pelouse, les occasions se faisaient rares et il fallait attendre l’heure de jeu, après des légères blessures d’Alex Sandro (54e) et Demme (58e), pour vibrer un peu. Côté napolitain, Fabian Ruiz tentait sa chance mais n’accrochait pas le cadre (60e), tout comme Dybala (63e) tandis que Bonucci tombait sur Meret (65e). L’heure de jeu passée, les coachs commençaient alors à apporter du sang neuf. Dans sa surface, Buffon était aussi décisif en s’imposant devant Politano (68e). Milik, lui, se manquait devant le but sur un bon service d’Insigne (72e). Le spectacle n’était donc pas grandiose dans cette finale de Coppa Italia. Dans ses cages, l’ancien portier du Paris Saint-Germain Buffon restait en tout cas vigilant, avec un nouvel arrêt devant Politano en fin de partie (82e).

Le gardien de la Juve accompagnait ensuite la frappe d’Insigne en sortie de but (84e). Dans un grand soir, Buffon continuait son show dans le temps additionnel. Ce dernier sortait d’abord un coup de tête de Maksimovic avant de dévier une autre tentative sur son poteau, en étant encore au sol (90e+2) ! Avec ce score de 0-0 et la nouvelle règle adoptée par la Ligue pour la fin de la compétition (pas de prolongation en demi-finales retour et finale), les deux équipes devaient donc passer à la séance de tirs au but. Et du côté de la Vieille Dame, Dybala et Danilo ont échoué, alors que les Partenopei ont fait un 4/4, s’imposant 4-2 dans cette séance et remportant ainsi cette Coppa Italia 2020, la sixième de son histoire.

Hugues mpaka Mutwefa Breloc

By 24news