Le professeur Paul Gaspard NGONDANKOY a été révoqué hier 18 juin 2020 de son poste de directeur de cabinet du vice-président du Sénat Samy Badibanga par le président de cette chambre du Parlement Alexis Thambwe Mwamba, pour avoir émis au cours d’une matinée scientifique son opinion sur l’inviolabilité du Palais du Peuple, rapporte un communiqué de l’ONG ACAJ.

Pour Georges Kapiamba, président de cette ONG, cette révocation viole l’article 23 de la constitution qui garantit la liberté d’expression à tout citoyen sur un sujet bien déterminé ainsi que l’article 251 du règlement intérieur de la chambre haute du Parlement qui reconnaît à son président le pouvoir de nommer et révoquer le personnel des cabinets du bureau sur proposition du membre dont il relève.

Face à cette intolérance politique, précise le communiqué , Georges Kapiamba recommande au président du Sénat de rapporter cette décision qui n’a pas tenu compte de la majorité des sénateurs au cours de la plénière.

Tout en encourageant la victime à saisir le conseil d’État afin d’être rétablie dans ses droits , le président de l’ACAJ fustige également la volonté manifeste du président du Sénat à appliquer la décision de sa famille politique qui ne supporte plus la présence du professeur Paul Gaspard NGONDANKOY au cabinet de Samy BADIBANGA .

Faustin Kalenga

By 24news