Les réactions à la condamnation de Vital Kamerhe n’en finissent pas encore.

D’après Seth Kikuni, acteur politique congolais, la justice n’a pas été au milieu du village en condamnant le directeur de cabinet du chef de l’État sans preuve matérielle. La RDC étant un pays en plein processus d’État de droit , le gouvernement doit doter l’appareil judiciaire d’un budget colossal pour une justice indépendante, a-t-il proposé. Seth Kikuni estime que le procès des 100 jours du chef de l’État sur les maisons préfabriquées avait pris une connotation politique et craint qu’à cette allure, les acteurs politique pourraient être condamnés sans preuve matérielle.

Au sujet de la démarche entreprise par le conseil d’avocats de Vital Kamerhe sur le droit de violation, Seth Kikuni loue la procédure et indique que si l’ancien directeur du chef de l’État est condamné définitivement, l’UNC continuera la lutte et son président dirigera son parti politique à partir de la prison, comme se fut le cas de Jean-Pierre Bemba Gombo.

F.A

By 24news