Le constitutionnaliste Alphonse Ntumba luaba, a dans une réflexion libre publiée ce dimanche, fustigé le caractère impératif et peu courtois contenu dans le communiqué du PM sylvestre Ilunga à la suite de l’arrestation du ministre de la justice Célestin TUNDA ya Kasende.

Dans ce communiqué lu d’ailleurs par le porte parole du premier ministre , il ressort que le chef du gouvernement a formulé au chef de l’État des recommandations au même titre qu’il le ferait pour un ministre sous sa tutelle. Et le professeur Luaba de se demander ” Depuis quand un PM peut s’adresser au président de la République à travers un communiqué lu et rendu public par son directeur de communication” s’exclame t-il avant de lui rappeler que ” c’est ne pas l’attitude d’un homme d’ État”. L’ancien vice ministre de la justice estime qu’il y a ” un déficit de courtoisie républicaine ” dans le communiqué dans la mesure où , pour s’adresser au chef de l’État, un PM n’a pas besoin de publier un communiqué soutient-il ni non plus utiliser une tierce personne pour le rendre public.

En outre, dans sa réflexion, le professeur Ntumba Luaba s’interroge sur la nature et le format de la réunion convoquée par le Premier ministre pour publier son communiqué. Les règles élémentaires voudraient qu’un PM demande l’audience au président sinon passer au cabinet pour lui exprimer un avis sur tel ou tel autre point a-t-il conclu.

Faustin Kalenga

By 24news