«En aucun moment , il n’a été question d’une quelconque indemnisation des victimes par l’État congolais». C’est ce qu’on peut lire sur le Tweet du ministère de l’intérieur à l’issue d’un tollé général observé sur la toile après la tournée de Gilbert Kankonde sur les lieux et sites ayant fait l’objet de casses et pillages des biens immobiliers appartenant aux personnalités pro-kabila par les manifestants présumés de l’UDPS.

Dans ce Tweet , le ministre affirme avoir encouragé les victimes à inventorier les biens cassés et porter plainte et espérer une réparation dès que les responsabilités seront établies. Le contraire sort de la pensée du discours tenu par Gilbert Kankonde insinue le Tweet .

En effet, lors de sa descente sur terrain dans le but de s’enquérir de plusieurs dégâts causés par les populations qui manifestaient contre la loi Minaku/Sakata, il a été entendu que le vice premier ministre en charge de l’intérieur aurait promis à toutes les victimes l’indemnisation par l’état congolais.

Faustin Kalenga

By 24news