La reprise à la normale de la vie des congolais était au centre d’une séance de travail de ce lundi 6 juillet presidé par le premier ministre Sylvestre Ilunga à la primature. A l” issue de celle-ci le secrétariat technique du comité multisectoriel de la riposte contre la covid19 ,a demandé un délai de 10 à 15 jours pour mettre en place certaines mesures de protection avant la levée de l’ État d’ urgence sanitaire.

Toutes les mesures barrières sont maitenues pour l’ instant malgré le déconfinement de la Gombe a martelé le docteur Kamba coordonnateur de la task force covid 19. Il a aussi à l’ occasion évoqué la nécessité de donner plus des moyens à l’ équipe de Riposte pour implanter plusieurs laboratoires et procéder au test rapide de dépistage aux entrées et sorties du territoires .

Les représentants des certaines organisations dans le secteur économique telles que la Fédération des entreprises du congo (FEC),l’ association nationale des Entreprises publiques (ANEP),La coopération des petites et moyennes entreprises du congo (COPEMECO ) ainsi que les coordonnateurs de la task force et celui du secrétariat technique du comité multisectoriel de la riposte contre la covid 19 ont pris par à cette réunion de travail .

Benedicte Kamoni

By 24news