Prévue pour ce mardi 14 juillet 2020, la marche pacifique du Front Commun pour le Congo est reportée au 23 juillet prochain.

Le comité d’organisation de la marche du FCC conduit par Ngoyi Kasanji a été reçu par le gouverneur de la ville de Kinshasa Gentiny Ngobila Mbaka dans le but de demander l’autorisation de la marche de soutient aux institutions de la République Démocratique du Congo contrairement aux marches précédentes organisées contre la réforme judiciaire initiée par la loi Minaku et Sakata et l’entérinement de Ronsard Malonda comme président de la CENI.

Réceptif à leur requête, le numéro 1 de la ville de Kinshasa leur a fait part de l’impossibilité d’organiser cette marche tout en leur rappelant l’État d’urgence sanitaire décrété par le chef de l’État. A l’issu de cette rencontre, le chef de la délégation de la marche pacifique du FCC Ngoy Kasanji fait savoir que la marche prévue ce mardi 14 juillet 2020 est recalée à une date ultérieure.

Signalons que nonobstant l’interdiction de la marche par les autorités sur toute l’étendue de la république, Kinshasa a enregistré 3 grandes manifestations celles du : 23juin, 9 et 13 juillet 2020.

F.A

By 24news