Le Conseil des ministres du vendredi 17 juillet a examiné et approuvés plusieurs dossiers. Il s’agit entre autres de la proposition de relance de la production du ciment de la Cimenterie Nationale « CINAT SA».

Le Ministre de l’Industrie Julien Paluku a fait l’état des lieux de cette Société d’économie mixte, à caractère industriel et commercial, créée en 1970, avec pour objectif la fabrication et la commercialisation du ciment et de ses produits connexes en indiquant que l’Etat congolais y détient 91,7% des parts, les autres étant détenues par des privés.

Celle-ci avait une capacité de production de 300.000 tonnes de ciment par an. Elle est à l’arrêt depuis 2011 et nécessite une réhabilitation complète. Sa capacité de production est de ± 1.000 tonnes de ciment par jour, soit 20.400 sacs de ciment de 50kgs par jour.

Le conseil révèle que «le total de son endettement est de ± 64.267.078,73 $USD (dollars américains soixante quatre millions, deux cents soixante sept mille septante huit et septante trois cents), hors la situation de son partenariat avec CODER, une société privé détenant 40% des parts de la société».

Pour la relance de la production de cette société, le Ministre a fait des propositions, allant du recrutement d’un Cabinet d’audit devant faire l’état des lieux et dégager la valeur de l’usine, en passant par celles de la réhabilitation partielle ou totale de l’Usine.

Le numéro un de l’industrie de la RDC a estimé le coût y relatif à $ USD 81.840. Il a demandé le décaissement de cette somme ainsi que l’octroi des exonérations pour les intrants et pièces de rechange.

Yvette Ditshima

By 24news