Le cardinal Fridolin Ambongo a échangé ce samedi 18 juillet en son cabinet de travail avec les députés nationaux Aubin Minaku et Garry Sakata.

Cette rencontre qui a tournée autour de la situation sociopolitique du pays, particulièrement la désignation des animateurs de la CENI ainsi que les trois propositions des lois Minaku et Sakata, avait pour but de trouver des voies et moyens pour sortir le pays de la crise qui le frappe depuis quelques semaines.

“Il faut toujours travailler pour le bien-être du peuple congolais, et donc je ne pouvais qu’apprécier cette recommandation du cardinal par rapport aux intérêts du peuple. Les trois lois vont être analysées par la plénière. Elles seront programmées par le bureau de l’Assemblée nationale mais cela se fera en tenant compte de la dynamique populaire”, a martelé le député national Aubin Minaku au terme de leurs échanges.

L’ancien président de la chambre basse du parlement et le député Garry Sakata ont par ailleurs assuré la population que les échanges sur les trois lois vont se poursuivre avec les magistrats dans le but d’éclairer la population sur ce sujet.

Il faut noter que les lois Minaku et Sakata ont suscité un tollé sur toute l’étendue du territoire national car présentées dans un contexte de suspicion.

Sarah Bukasa

By 24news