Alors que le verdict final était attendu ce lundi 21 juillet, le tribunal de grande instance a annoncé la requalification de l’infraction commise par le sujet américain et Directeur Général de Safricas Blattner, détenu d’abord pour avoir détourné les deniers publics et ensuite pour abus de confiance, a précisé ce lundi le président du tribunal qui, par la suite, a déclaré l’incompétence de son organe dans ce dossier.

Eric Blattner était placé à Makala pour justifier les fonds sur l’érection de 3 des sauts-de-moutons qui devaient être construits à Kinshasa par SAFRICAS, une société dont il est officiant principal.

Avec ce revirement, le tribunal de Grande Instance vient de se déclarer incompétent pour rendre le jugement sur cette affaire.
Toutefois, précise le tribunal, l’infraction de détournement des derniers publics a été requalifié à celle d’abus de confiance à charge du prévenu Éric David Blattner.

Pour Rappel, le responsable de Safricas était poursuivi pour détournements des fonds alloués par le trésor public à la construction des sauts-de-moutons sur le site de l’UPN, le pont Kabu et le boulevard triomphal.

Ainsi décidé, le tribunal est dorénavant incompétent pour continuer avec ce dossier impliquant le sujet américain et dont la voie de libération est par conséquent ouverte.

Faustin Kalenga

By 24news