Intervenant ce matin à l’émission kiosque diffusée à partir de Kinshasa, le député provincial Mike Mukebay ne juge pas inopportune la démarche entreprise par l’abbé N’Shole, Secrétaire général de la CENCO, lors de sa visite rendue la semaine dernière à Vital Kamerhe incarcéré au CPRK pour détournement des deniers publics.

Pour l’élu de Lingwala, cette démarche a des ramifications politiques et consiste à encourager tous les éventuels criminels économiques qui seraient déjà dans le viseur de la justice.

Tout en reconnaissant à chaque pasteur le droit de rendre visite aux prisonniers, le député Mukebay dit craindre que Kamerhe devienne un prétexte fallacieux à aborder au cours d’un échange entre congolais, s’il y en aura.

Pour rappel, sur initiative privée, l’abbé Donatien N’Shole avait rendu visite à Vital Kamerhe à la prison de Makala et avait par la suite nié avoir reçu mandat de la CENCO pour effectuer cette descente au CPRK.

Faustin Kalenga

By 24news