Le port de cache-nez sera obligatoire pour les étudiants et agents de l’Institut supérieur pédagogique de Bandundu à la reprise des activités administratives et académiques, annonce le secrétaire général académique, le chef de travaux Lumana Delphin.

Ajoutés à cette mesure, des lave-mains sont déjà disponibilisés pour lutter contre la propagation de la Covid-19.

” Pour sécuriser les étudiants et le personnel, nous avons déjà mis à la disposition de la communauté des lave-mains. Par ailleurs, le port obligatoire de masque et la distanciation sociale sont de mise. D’ailleurs, nous n’avons pas un problème des locaux, nous avons un effectif faible, on pourra distancier les étudiants “, a-t-il déclaré.

Ces mesures sont prises pour éviter la propagation du coronavirus car Bandundu compte actuellement trois cas testés positifs dont un décédé et deux pris en charge à l’hôpital général de référence de Bandundu.

Jonathan Mesa, à Bandundu-ville

By 24news