Dans un communiqué de ce mardi 4 août, la Banque Centrale du Congo signale à l’opinion publique que la Mutuelle d’Epargne et de Crédit du Congo ainsi que les mutuelles d’Epargne de crédit se trouvant en difficulté restent sous la gouvernance du comité d’administration provisoire nommé par elle.

Cette annonce est un rappel pour la Bcc car certains dirigeants de ces deux mutuelles ont été écartés de la gestion de ces institutions et conduits en raison de leur responsabilité devant les cours et tribunaux. Leur mégestion a suscité la rupture des équilibres fondamentaux de ces coopératives.

La BCC révèle que “ces anciens dirigeants veulent créer la confusion dans l’opinion en faisant circuler dans les réseaux sociaux les informations selon lesquelles ils auraient repris leurs anciennes fonctions après avoir été acquittés par la justice.”

Cependant, l’autorité de régulation appelle l’ensemble des membres de la communauté du réseau MECRECO et toutes la mutuelles MECRE à éviter toutes distractions et à s’employer à l’essentiel.

Yvette Ditshima

By 24news