Le président de l’Union des nationalistes fédéralistes du Congo (UNAFEC) s’oppose catégoriquement à la démarche du groupe de 13 qui séjourne actuellement dans la province du Haut-Katanga.

Alors qu’il était annoncé une rencontre ce vendredi entre Gabriel Kyungu et le G13, le Baba du Katanga a, dans une interview à Top Congo, donné sa position sur l’initiative prise par les 13 personnalités à la recherche du consensus sur les réformes électorales.

Pour Gabriel Kyungu, les institutions régulièrement établies restent le seul endroit où doivent se discuter et se décider toutes les réformes de ce genre.

«Nous avons un mauvais souvenir avec des conciliabules du genre “dialogue inter congolais , UA, CENCO “, qui ont permis au président Kabila d’avoir deux ans de plus en 2016. Pour nous, tout doit se passer dans les institutions», a-t-il précisé sur Top Congo. 

A noter que hier jeudi , le G13 a rencontré Moïse Katumbi qui lui a promis son soutien pour éradiquer ce qui fâche dans la loi électorale.

Par ailleurs, Gabriel Kyungu a rappellé que ce qui importe à ce jour c’est d’être derrière le président Félix Tshisekedi pour l’accompagner dans sa vision

Faustin Kalenga

By 24news