Annoncé par le ministre des Transports et voies de communication, Didier Mazenga, samedi 29 août dernier, les nouveaux bus ont été commandés au Brésil et arriveront à Kinshasa dans les tout prochains jours dès l’ouverture des frontières brésiliennes, fermées à cause de la Covid-19.

Selon le ministre, ces nouveaux bus vont renforcer le charroi automobile de l’entreprise Transco et pourront alléger la peine de la population, habituée à se déplacer grâce à ce bus à un coût abordable, quelle que soit la longueur du trajet.

Ainsi, Didier Mazenga a apaisé les employés de Transco, impayés depuis six mois, les rassurant que le chef de l’État Tshisekedi est au courant de leur situation, et qu’il a instruit le Fonds de Promotion de l’industrie pour résoudre cette situation d’impaiement. Ils seront donc bientôt payés.

 

Yvette Ditshima

By 24news