Plusieurs civils sont portés disparus ce vendredi 4 septembre 2020 au courant de la journée, après deux attaques des rebelles ougandais des Forces Démocratiques Alliées dans le territoire de Beni.

Ces attaques ont pris pour cible les localités de Bumbuli et Kakuka situées dans le groupement de Banande-Kainama.

La société civile locale qui livre la nouvelle à 24newsagency.com par le biais de son président Jonas Zawadi, indique que la plupart de ces civils ont été pris en otage pendant qu’ils exerçaient des travaux champêtres.

“Il y a eu attaque des ADF à Kainama. Ils ont attaqué premièrement la localité de Bumbuli, dans le graben où ils ont emporté des civils dont nous ignorons le nombre exact et après ils ont encore attaqué la position militaire Kakuka à au moins quatre kilomètres de Kainama centre”, a-t-il fait savoir.

Cet acteur de la société civile précise que les forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) sont intervenues pour poursuivre l’ennemi qui s’est retiré dans la brousse.

La société civile appelle pour ce faire la population à la vigilance et à la collaboration avec les forces armées de la RDC pour, ensemble, mettre fin à la tragédie des ADF.

GK

By 24news