Les différents établissements de l’Enseignement Supérieur et Universitaire délivrent aux étudiants finalistes des attestations ou autres documents administratifs, en lieu et place des diplômes universitaires.
Une pratique qui n’honore pas le ministre de l’Enseignement Supérieur et Universitaire Thomas Luhaka.

Dans une note circulaire adressée aux Chefs d’établissements des institutions, Thomas Luhaka estime avoir reçu de nombreuses réclamations des étudiants dénonçant cette pratique pourtant interdite par les ordonnances nº81-026, 81-027 et 81-028 relatives aux collations des grades académiques au sein des établissements de l’ESU.

« Tout étudiant finaliste en ordre doit recevoir son diplôme en lieu et place d’une attestation tenant lieu de diplôme », a fait savoir Thomas Luhaka.

Il a par ailleurs, invité tous les chefs d’établissements de l’ESU qui n’ont pas encore passé les commandes des diplômes des années antérieures, d’entrer directement en contact avec son administration.

Hugues Mpaka Mutwefa Breloc

By 24news