Deux civils ont été tués et trois autres grièvement blessés lors d’une incursion des hommes armés dans la soirée de dimanche 13 septembre 2020 à Oicha, chef-lieu du territoire de Beni dans le Nord-Kivu(Est de la République Démocratique du Congo).

Selon le témoignage recueilli par le reporter de 24newsagency.com dans la zone, les crépitements de balle se fesaient entendre depuis la soirée pendant que la s’abattait dans cette partie du pays.

Les jeunes très en colère gardaient les cadavres jusqu’au petit matin de ce lundi au monument Kabambi façon pour eux d’exiger des enquêtes crédibles pour retrouver les auteurs de cet acte afin qu’ils répondent de leurs actes.

Suite à cette situation, les habitants des cellules Kyavisiko, Pas mal, Kazimoto, Masololo et Ndwani se sont déplacés vers les zones supposées sécurisées craignant pour leur sécurité.

Pour rappel, un jeune garçon a été fusillé par un militaire incontrôlé de forces armées de la République Démocratique du Congo toujours à Oicha le week-end dernier.

GK

By 24news