Dans le cadre de la riposte contre le Covid-19, le Programme National de Lutte contre le Diabète (PNLD) et le Programme National de lutte contre les Maladies Cardio-vasculaire, en partenariat avec l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et le Fonds des Nations-Unies pour l’enfance (UNICEF) prévoient une campagne de dépistage massif du diabète et de l’hypertension artérielle (HTA) du 22 septembre au 22 décembre à Kinshasa.

Le but est de baisser le taux de mortalité dû à la covid 19 en RDC.

L’OMS indique, à travers un communiqué, que les maladies non transmissibles comme l’hypertension artérielle et le diabète augmentent le taux de mortalité lié à la Covid-19.

Ce communiqué souligne que sur 215 patients recensés durant cette période pandémique, plus de 39% étaient hypertendus et 30% diabétiques.

Cette campagne cible les personnes âgées de 30 ans qui seront reçues dans 10 centres hospitaliers de la ville de Kinshasa chaque lundi, mercredi et vendredi à partir du 22 septembre jusqu’au 22 décembre 2020.

Il faut noter qu’à ce jour, Kinshasa compte plus de 250.000 diabétiques et plus de la moitié l’ignorent et 30 à 35 % de la population est hypertendue en raison d’une personne dans chaque famille .

Pour ce faire, la campagne de dépistage de masse se fera dans les structures sanitaires suivantes: Hôpital Général de Kinshasa, Centre de santé Boyambi de l’armée du Salut , Hôpital Saint-Joseph de Limeté, Centre hospitalier de Mont-Amba, CNPP, Centre Hospitalier de Kisenso, Centre de santé Mosalisi à Mont-Ngafula, Centre Hospitalier Saint Sacrement à Delvaux.

D’autres structures seront ajoutées sur la liste un peu plus tard.

Sylvie Ndaye

By 24news