Les activités scolaires n’ont toujours pas repris au village Mamove, entité située à l’ouest de la commune d’Oicha, chef-lieu du territoire de Beni dans le Nord-Kivu(Est de la République Démocratique du Congo).

Selon la société civile locale, la menace des rebelles ougandais de forces démocratiques alliées (ADF) dans cette partie du pays serait à la base de cette situation. Kinos Katuo, président de cette structure citoyenne appelle les autorités militaires de prendre des dispositions nécessaires pour assurer l’éducation des enfants.

“Jusqu’à ce moment il n’y a pas des activités scolaires, toutes les écoles sont abandonnées les ADF sont toujours entrain de circuler à Mamove, que les autorités nous aide à sécuriser cette partie pour permettre l’éducation de nos enfants”, a-t-il fait savoir.

Celui-ci ajoute que plus de la moitié de la population s’est déjà déplacé craignant des attaques rebelles. La société civile locale alerte au même moment sur le circulation des rebelles ADF aux alentours de Mamove d’où son appelle aux autorités militaires de les traquer jusqu’à leur dernier retranchement.

GK

By 24news