En guerre contre les fictifs, le ministre de la Santé, Eteni Longondo, est déterminé à mettre fin à cette situation. Il a donné instruction à l’inspecteur général de la Santé de demander aux personnes de bonne volonté de dénoncer à travers deux numéros.

Dans le même ordre d’idées, il a demandé aux médecins dont les noms figurent sur la liste de passer à l’Inspection générale de la Santé avec leurs affectations, munis des numéros d’ordre des médecins (CNOM) Tout celui qui ne passera pas endéans 7 jours à dater de la publication du présent communiqué, sera considéré comme fictif.

Sur instruction de son excellence, Docteur ETENI LONGONDO, Ministre de la Santé et dans le cadre de contrôle physique des médecins, il est demandé à tous ceux dont les noms figurent sur la liste de passer à l’inspection générale de la Santé avec leurs affectations, munis des numéros d’ordre des médecins (CNOM).

Tout celui qui ne passera pas endéans 7 jours à dater de la publication du présent communiqué, sera considéré comme fictif.

Armel Langanda

By 24news