En tant que troisième force politique au sein du Cap pour le changement (CACH), le Rassemblement des Démocrates Tshisekedistes (RDT), a dans une déclaration faite ce samedi réitéré sa disponibilité à participer aux consultations annoncées par le chef de l’État.

À en croire ce regroupement politique, le discours du président de la République annonçant ces consultations, demeure interpellateur au sens de responsabilité des acteurs politiques toutes tendances confondues face au pays en ruine, d’où sa décision d’adhérer sans doute aux consultations.

<< Le RDT , ayant participé aux élections au même titre que l’UDPS et L’ UNC , est aujourd’hui une seconde force politique du président de la République après son aînée UDPS, et troisième force politique du CACH, reste disponible aux consultations initiées par le président de la République et se considère d’office membre de l’Union sacrée>>, peut-on lire dans la déclaration.

S’agissant de la coalition FCC-CACH, la plateforme de Sylvain Mutombo fustige l’esprit d’hypocrisie qui a caractérisé le FCC dont l’objectif principal était visiblement de faire échouer Félix Tshisekedi pendant son quinquennat.

En outre, il sied de signaler qu’au sein de la coalition CACH , l’Union pour la nation Congolaise (UNC), a demandé à ses cadres militants de se réserver sur tout sujet d’actualité notamment celui relatif avec les consultations. C’est dans ce contexte que le RDT comme troisième force au sein du CACH, a apporté son soutien aux consultations présidentielles.

Faustin Kalenga

By 24news