Le 02 novembre de chaque année, le monde célèbre la journée mondiale contre l’impunité des crimes commis contre les journalistes. La République Démocratique du Congo n’étant pas exemptée, la structure Journaliste en Danger (JED) a organisé une cérémonie à laquelle a pris part le ministre de la Communication et média.

Le Ministre d’Etat en charge de la Commémoration et média en RDC, Jolino Makelele, a présidé la cérémonie organisée par Journalistes En Danger ce lundi 02 novembre, pour parler de la situation sécuritaire des professionnels des médias.
L’organe protecteur des droits des journalistes JED, a présenté au ministre son rapport annuel 2020 sur l’état de la liberté de la presse en RDC.

Dans son mot, Jolino Makelele a exposé les efforts du gouvernement à conforter la liberté de la presse et à améliorer les faiblesses constatées, tout en dessinant des nouvelles perspectives; car, d’après lui, le Président de la République et son gouverneur sont déterminés à faire de la presse le 4ème pouvoir.

«A la suite de l’engagement du Chef de l’Etat de faire de
la presse véritablement le 4ème pouvoir dans notre pays, le gouvernement s’emploie à consolider les acquis, à conforter les libertés, à améliorer les faiblesses constatées et à dessiner de nouvelles perspectives. C’est ainsi que la censure, les restrictions, les coupures d’Internet, la fermeture des médias, la confiscation des matériels des journalistes ou
la détention de ces derniers sont devenus des faits isolés sinon exceptionnels
» a-t-il dit.

Le ministre de la communication se dit fière de son gouvernement en général et de son ministère en particulier, dont les efforts fournis jusqu’ici prouvent la volonté à faire mieux.

«L’ouverture des médias publics à toutes les tendances politiques, les récents efforts couronnés de succès de mon Ministère dans la
réhabilitation de plusieurs agents injustement déclassés ou dans le
réajustement du barème salarial au sein des entreprises sous tutelle sans oublier l’assainissement dans le secteur de la TNT, pour ne citer que ces exemples, témoignent bien de cette volonté affirmée du
Gouvernement de faire mieux
» a-t-il ajouté.

Il faut noter que plusieurs structures de journalistes ont pris part à cette cérémonie organisée par JED, dont l’Union congolaise des Femmes des médias, UCOFEM.

Hugues Mpaka Mutwefa Breloc

By 24news