La situation politique actuelle de la RDC intéresse tous les acteurs politiques de façon directe. Les membres du Mouvement du 17 mai, M17, soutiennent la démarche des consultations entreprise par le Chef de l’Etat Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, pour former l’union sacrée. Une façon pour le garant de la nation de trouver la solution à la crise politique qui s’est fortement dessinée.

Nouvellement désigné secrétaire général du Mouvement du 17 mai, M17, Nicolas Tsasa et son parti ont décidément levé l’option de travailler pour sortir la RDC dans le trou. Officiellement présenté aux membres du parti, le nouveau secrétaire général de M17 a rassuré que l’objectif pour eux est tourné vers les élections de 2023.

« Le M17 est attaché au pacte républicain et promet son soutien aux actions du Président de la République Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo », a déclaré Nicolas Tsasa, lors de sa présentation au public par Madame Joséphine Paka, Présidente du parti.

Une vision soutenue par le Mouvement du 17 mai qui prône le changement dans la gestion de la chose publique. Pour contribuer efficacement à la vision du Chef de l’Etat, Le nouveau SG Nicolas Tsasa pense déjà redynamiser les structures du parti après une longue période de léthargie.

Armel Langanda

By 24news