Depuis plus d’une année, les miliciens du groupe Union des patriotes pour la libération du Congo (UPLC) se sont déjà rendus aux forces armées de la République Démocratique du Congo à fin  de répondre à l’appel du chef de l’État congolais Félix Antoine Tshisekedi. Ils sont basés à Kalunguta sur le tronçon routier Beni-Butembo dans la province du Nord-Kivu(Est de la République Démocratique du Congo).

Selon la société civile locale, il s’observe ces jours-ci une franche collaboration entre les éléments FARDC et ces miliciens. Tsongo Kibwana, président de cette structure citoyenne salut cette collaboration et appelle le gouvernement congolais de prendre en charge ces miliciens qui ont volontairement quitté la brousse.

“La collaboration est au top car il arrive que le numéro un de UPLC puisse se déplacer d’ici jusque Maboya pour visiter le numéro un des FARDC de Maboya et vice versa. Cela nous pousse à conclure qu’il y’a une collaboration. Nous regrettons que ce soit la population qui prend en charge ces miliciens par des petites contributions, que le gouvernement s’implique pour leur prise en charge”, indique Tongo Kibwana, président de la société civile de Kalunguta.

 

GK

By 24news