Un homme qui se faisait passé comme un élément des rebelles ougandais de forces démocratiques alliées (ADF) est aux arrêts au cachot de la police nationale congolaise commissariat de Biakato, chef-lieu de la chefferie de Babila-Babombi en territoire de Mambasa, dans la province de l’Ituri.

Celui-ci a été maîtrisé par la population après avoir violé une femme d’une trentaine d’années et sa fille âgée de 13 ans, la nuit de dimanche au lundi 09 novembre 2020 au village Yosefu, entité située à plus ou moins 18 kilomètres à l’Est de Biakato-centre.

«Les deux victimes sous intimidation de l’auteur se déguisant en ADF ont cédé à cette exploitation sexuelle, l’auteur est déjà maîtrisé avec l’effort des résidents. Il est au cachot de la PNC biakato en attendant d’être transféré à mambasa centre pendant que les victimes poursuivent les soins appropriés au centre de santé de biakato Mines», indique John tsongo l’un des activistes de droits de l’homme dans la zone.

Celui-ci condamne ce enième cas de viol et salut l’arrestation de l’auteur par la PNC.

 

GK

By 24news