La situation de créance, l’organisation de la mise en retraite des agents et le règlement de la paie de plusieurs retraités ont été débattu à la Primature entre le gouvernement congolais et l’équipe dirigeante de la SCPT (ex-Onatra) le 11 novembre 2020.

Le Premier Ministre a eu une réunion de travail avec le PCA de la Société Congolaise des Ports et Transport, SCPT (Ex-Onatra), José Makila, sur la situation que vie cette société, en présence du Vice-Premier Ministre, Ministre du Budget, Ministre d’Etat aux Ressources Hydrauliques et Électricité, le Ministre du Portefeuille.

Les responsables de cette société ont reçu des instructions claires du Premier Ministre pour qu’ils organisent le départ à la retraite des agents et cadres concernés, et aussi régler la paie de plusieurs retraités de cette société, a déclaré le VPM en charge du Budget, Jean-Baudoin Mayo Mambeke, dans sa restitution de la réunion.

Le gouvernement de la République Il a aussi demandé au Conseil d’Administration de la SCTP de revoir à la baisse sa créance vis à vis de l’État Congolais afin de relancer l’exploitation de l’ex ONATRA par l’achat de l’outil de production sur base d’un montage financier d’environ 50 millions des dollars américains à soumettre à la Commission Économie Financière (ECOFIN) du Gouvernement Central sur les 207 millions des dollars USD, évalués comme créance de l’État à l’ex ONATRA.

José Makila se dit très satisfait de l’implication du l’Exécutif Central pour la relance des activités de l’ex ONATRA. Il a profité de l’occasion pour demander aux agents de faire confiance au Gouvernement Ilunkamba qui s’attaque aux problèmes sociaux de la SCTP, et à la relance des activités par l’achat de l’outil de production.

Hugues Mpaka Mutwefa Breloc

By 24news